Home

« J’avais cette idée-là en tête »

« J’avais cette idée-là en tête »

18 février 2018

Ferris N’Goma a fait étalage de ses qualités techniques face au Paris FC avant d’être décisif. © Photo Pascal Proust

Face à l’impressionnant bloc parisien, la solution est venue d’un tir lointain qui a permis à l’US Orléans d’égaliser en toute fin de match, vendredi. Ferris N’Goma, son auteur, raconte…

INTERVIEW

Ferris, décrivez-nous ce but…
On va dire que j’ai eu un peu de réussite. J’ai tenté ma chance et puis voilà. Dès que j’ai pris le ballon, j’avais cette idée-là en tête. Je voulais aller frapper. Et ça m’a réussi.

Voyez-vous le ballon au fond dès le départ ? 
Non, non ! D’abord, je frappe coup du pied pour que la frappe parte fort. Après, je vois qu’elle flotte un peu et elle prend une nouvelle trajectoire qui surprend le gardien.

Que ressent-on à ce moment-là ? 
Déjà du soulagement. Par rapport au match que l’on a vécu, on ne méritait pas de perdre. Ensuite, une grande joie évidemment, pour moi et pour l’équipe. La fin du match approchait, le banc et nous sur le terrain, on était assez crispé. On n’y arrivait pas. Donc, ça nous a fait le plus grand bien !

Quel a été le mot d’ordre à la pause alors que vous étiez menés ? 
Il fallait qu’on pousse, qu’on prenne plus de risques, c’est ce qu’on a fait jusqu’au bout. On n’avait pas le choix, c’était ça ou la défaite. On était chez nous, on n’avait pas le droit de lâcher et de se décourager.

Et vous auriez même pu l’emporter dans le temps additionnel… 
Oui, c’est sûr car je suis tout près et il y a bien penalty. Après, il ne faut pas s’arrêter à ça. On fait tous des erreurs. L’arbitre en a commis une. Mais les joueurs en font aussi. Voilà, c’est passé, il faut oublier.

À chaud, c’est une réaction plein de sagesse… 
Peut-être mais ça ne sert à rien de refaire le match. C’est passé, on ne va pas le rejouer ! L’arbitre n’a pas sifflé le penalty. Point. On a pris un point ce soir et la série continue, c’est ce qu’il faut retenir. On va ainsi aller à Tours pour le derby avec l’objectif de la poursuivre. Même si Tours n’est pas au mieux, on sait que ce sera chaud.

Source : https://www.larep.fr/
Patrick Paumier

 

no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *